Si vous êtes automobiliste, vous avez très certainement entendu parler du bonus-malus tellement ce coefficient influence le prix de votre assurance auto. Primassurances Réunion vous explique comment fonctionne le calcul de la prime d'assurance en fonction du bonus-malus.

Qu'est ce que le bonus-malus ?

Le système du bonus-malus (ou coefficient de réduction-majoration) est un mécanisme de réduction ou d'augmentation du montant de la prime d'assurance auto qui dépend du nombre de sinistres impliquant la responsabilité de l'assuré. 

Chaque année, le montant de la prime d'assurance est réévaluée en appliquant le bonus-malus à la prime de référence (celle qui a été calculée à la signature du contrat). 

Comment fonctionne le bonus-malus ?

Il faut savoir que si le système du bonus-malus s'applique à la plupart des véhicules, il existe des exceptions. Les véhicules suivants ne sont pas concernés : 

  • Deux ou trois 3 roues, jusqu'à 125 cm3 (ou 11 kw de puissance)
  • Véhicule d'intérêt général (SAMU, pompier, ...)
  • Véhicule de collection (âgés de plus de 30 ans)
  • Véhicule et matériel agricole
  • Matériel forestier et de travaux publics.

Le coefficient s'échelonne entre le bonus maximum (0,5) et le malus maximium (3,5). Sur une année, un assuré qui n'a pas d'accident est récompensé par un bonus et sa prime d'assurance diminue. A l'inverse, en cas de sinistre, l'assuré se voit appliquer un malus, ce qui fait augmenter sa prime. Pour l'exemple, avec une prime de référence annuelle de 700€, un conducteur pourra voir sa prime effective évoluer entre 350€ (0,5x700) et 2450€ (3,5x700). 

Le bonus-malus est calculé à chaque anniversaire du contrat en prenant comme période de référence les 12 derniers mois précédant de 2 mois l'échéance annuelle du contrat. Par exemple, si votre contrat arrive à échéance le 1er juillet 2020, les sinistres pris en compte pour le calcul du nouveau bonus-malus seront ceux intervenus entre le 31 avril 2019 et le 31 avril 2020. 

L'évolution du bonus et le calcul de la prime d'assurance

A la signature du contrat, le coefficient réduction-majoration est de 1. Voyons maintenant l'évolution du bonus-malus et de la prime d'assurance par l'exemple. 

Le calcul du bonus

Voici l'exemple d'un assuré qui n'a jamais eu de sinistre engageant sa responsabilité et dont la prime de référence s'élève à 700€. Chaque année, son coefficient diminue de 5% comparé à l'année précédente (on le multiplie par 0,95).

Annéecalcul du coefficientcoefficientmontant de la prime
signature du contrat1700 €
année 10,95 x 10,95665 €
année 20,95 x 0,950,90630 €
année 30,95 x 0,900,85595 €
année 40,95 x 0,850.80560 €
année 50.95 x 0,800,76532 €
année 60,95 x 0,760,72504 €
année 70,95 x 0,720,68476 €
année 80,95 x 0,680,64448 €
année 90,95 x 0,640,60420 €
année 100,95 x 0,600,57399 €
année 110,95 x 0,570,54378 €
année 120,95 x 0,540,51357 €
année 130,95 x 0,51 = 0,48
Le bonus maximum 0,50 est retenu
0,50350 €

Si vous vous demandiez combien de temps il fallait pour avoir le bonus maximum (0,50) et payer la moitié de la prime de référence, vous avez la réponse. Vous pourriez obtenir le bonus de 50% au bout de 13 années d'assurance sans sinistre responsable. Voyons maintenant ce qu'il se passe en cas de sinistre.

 

Le calcul du malus

En cas de sinistre engageant votre responsabilité, le coefficient augmente de : 

  • 25% si vous êtes totalement responsable (l'ancien coefficient est multiplié par 1,25)
  • 12,5% si la responsabilité est partagée (l'ancien coefficient est multiplié par 1,125)

Pour l'exemple, vous avez été assuré pendant 5 ans sans aucun sinistre, votre coefficient est alors de 0,76. Vous avez un accident engageant votre responsabilité, le nouveau coefficient sera alors de 1,25 x 0,76 soit 0,95. 

Bon à savoir : 

  • le conducteur malusé (coefficient supérieur à 1) qui n'a pas d'accident pendant deux années voit son coefficient repasser à 1
  • l'assuré qui a un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans bénéficie d'un avantage : le 1er accident impliquant une part de sa responsabilité ne lui fera pas perdre de bonus. Il lui faudra alors 3 ans sans accident pour bénéficier à nouveau de cet avantage.

Comment connaître son bonus malus ?

Pour connaître votre coefficient de réduction-majoration, vous pouvez consulter :

  • l'avis d'échéance annuel de votre assurance auto
  • votre relevé d'informations : ce document doit vous être remis par votre assureur sur demande. Il sera indispensable notamment en cas de changement d'assurance auto

Primassurances Réunion vous a présenté l'essentiel à savoir sur le bonus-malus. Si l'on ne devait retenir qu'une seule chose, c'est que le système du bonus-malus influence de manière conséquente le montant de l'assurance auto, en fonction du comportement de l'automobiliste.

Vous avez une question ? Vous souhaitez obtenir un devis ? Nos conseillers sont à votre disposition pour vous informer et comparer les prix des assurances auto à La Réunion. Contactez nous.

Devis assurance à La Réunion

0262 974 100

@