Un jeune conducteur ou conducteur novice a parfois intérêt d'être désigné comme conducteur secondaire sur le contrat d'un des parents qui lui, est conducteur principal. Cela permet de diminuer le coût de l'assurance, d'effacer l'effet de la surprime au bout de 3 années et même de bénéficier d'un bonus si aucun accident responsable n'a été déclaré. Attention tout de même, le statut de conducteur secondaire n'est pas forcément adapté à tous les jeunes conducteurs. 

1. Diminuer le coût de l'assurance

Assurer un premier véhicule que l'on possède quand on est jeune conducteur coûte cher. L'assureur applique une surprime pouvant atteindre jusqu'à 100% la première année ce qui a pour effet de doubler la prime, comme on vous l'explique dans cet article dédié à l'assurance jeune conducteur.

2. Effacer la surprime au bout de trois années 

La surprime généralement appliquée aux jeunes conducteurs est réglementée et plafonnée à 100% du montant du tarif de base la première année, 50% la deuxième et 25% la troisème année.

Vous l'avez compris, après 3 années d'assurance en tant que conducteur secondaire, la surprime n'existe plus et le jeune conducteur n'est plus considéré comme tel. Il pourra alors s'assurer en tant que conducteur principal et payer le prix "normal", ajusté en fonction du bonus/malus.

3. Cumuler du bonus 

Le jeune conducteur ou conducteur novice va, comme le conducteur principal, cumuler du bonus sauf en cas d'accident responsable bien entendu. Si un accident responsable est déclaré, les bonus des deux conducteurs seront impactés tout comme le montant de la cotisation. Retrouvez plus d'informations sur le bonus malus.

4. Attention, le statut de conducteur secondaire ne convient pas à tous les jeunes !

Comme son nom l'indique, le conducteur secondaire n'est pas le conducteur principal. Ainsi, si le jeune conducteur possède son propre véhicule, ou si dans les faits c'est lui qui utilise le plus souvent le véhicule du parent, il aura intérêt à contracter une assurance en son propre nom. En effet, en cas d'accident, les garanties pourraient ne pas s'appliquer si le jeune a été déclaré "frauduleusement" comme conducteur secondaire.

Notez aussi que certaines compagnies d'assurance n'acceptent qu'un seul conducteur secondaire tandis que d'autres en tolèrent plusieurs (ex : conjoint et enfant). 

Enfin, avant d'assurer un conducteur novice sur votre contrat d'assurance, soyez certain que le véhicule est adapté. Ses dimensions, sa puissance et sa valeur sont des critères à prendre en compte avant d'assurer un jeune en tant que conducteur secondaire.

Vous êtes un jeune conducteur ou parent d'un conducteur novice et vous vous demandez quelles sont les solutions d'assurance auto qui sont les mieux adaptées à votre situation ? Contactez nous. Nos conseillers pourront vous proposer les meilleures garanties au meilleur prix. Pensez aussi à nous suivre sur Facebook pour rester informé sur l'assurance auto et plus généralement sur les assurances à La Réunion.

Devis assurance à La Réunion

0262 974 100

@